Réconciliation: dans notre ville, dans nos archives

in

Présenté par
les Amis des Archives de la Ville d'Ottawa et
les Archives de la Ville d'Ottawa:

Réconciliation: dans notre ville, dans nos archives

Le lundi, 15 septembre 2014, à 19 h
à la Bibliothèque publique d'Ottawa
succursale centrale au 120, rue Metcalfe

Au cours des dernières années, deux commissions canadiennes de vérité - la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) et la Qikiqtani Truth Commission (QTC) - ont jeté la lumière sur l'impact dévastateur des politiques fédérales sur les communautés des Premières Nations et Inuits, et, en plus, sur les dommages causés aux relations entre les peuples autochtones et les pionniers.

Arctic Bay Lessons at CampMaintenant que nous, les Canadiens, commençons à admettre le passé, nous devons nous demander comment la réconciliation peut se faire. Nous explorons le rôle que les archives et la recherche archivistique peuvent jouer dans le développement de bonnes relations.

Les Amis des Archives de la Ville d'Ottawa (AAVO) ont invité des spécialistes ayant beaucoup d'expérience dans la recherche, l'écriture et la préservation de documents historiques du Canada à partager leurs idées sur la façon dont les archives locales et ses utilisateurs peuvent travailler à la réconciliation.

Dr Philip Goldring est un des experts canadiens sur l'histoire du Nord. Il a servi comme historien principal à la QTC. Il a participé à la rédaction des histoires locales de la QTC des villages Inuits, un rôle qu'il avait déjà joué dans sa propre communauté de l'ouest d'Ottawa.

Dr Marianne McLean, historienne et archiviste, a travaillé pour Bibliothèque et Archives Canada sur les politiques stratégiques et les relations entre les communautés, et comme consultante externe sur la gestion de fonds d'archives. Elle a aussi été conseillère archivistique pour le CVR.

Julie Harris, historienne et ancienne directrice de recherche pour la QTC, animera la présentation ainsi que la discussion.

Entrée gratuite — des dons à l'appui de l'AAVO seraient appréciés.

Bienvenus à tous!